Droits et notations

Droits :

Cet article est accompagné de liens avec les sources cunéiformes mises en ligne par le CDLI (Cuneiform Digital Library Initiative). Merci de respecter scrupuleusement les droits de reproduction de ces images.

Notations :

Cet article suit les règles de translittération des textes cunéiformes en vigueur :

[ ] signe cassé ou effacé

[ ] signe abîmé mais identifiable

! sic (le signe identifié est fautif)

La translittération des idéogrammes sumériens est notée en caractères droits ; concernant l’akkadien, la translittération des signes phonétiques et la transcription des mots sont notées en italique.

a-ša 3 = champ en sumérien eqlum = champ en akkadien

Les signes cunéiformes sont transcrits phonétiquement en petits caractères quand la prononciation est connue, et par leur nom en capitales quand la prononciation est incertaine dans le contexte considéré.

Exemples dans le contexte métrologique :


calcul sexagesimal_clip_image002_1.jpg
ninda (unité de longueur d’environ 6 m)

calcul sexagesimal_clip_image004_0.jpg
U Š (unité de longueur d’environ 360 m)

Les numéros en indice permettent de distinguer les signes homophones, c’est-à-dire des signes de forme différente, mais de même prononciation.

Exemple :

calcul sexagesimal_clip_image006_0.jpg
ra calcul sexagesimal_clip_image008_0.jpg
ra 2

 

 
 
 
 
 
Dernières publications