Exposition Kolam
Print
 
Date: 7 juin au 26 juillet 2019
 
 

Kolam : An Ephemeral Women's Art of South India
Mathématiques - Exposition - Bibliothèque de Mathématiques - 19h-00h

NUIT SCIENCES & LETTRES

À L'ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE

« Les Origines »

7 JUIN 2019

45 rue d’Ulm, PARIS 75005 - 17h30/2h - Entrée libre



Le thème retenu cette année, « Les Origines », ne manquera pas de stimuler de nombreux débats dans toutes les disciplines des lettres, des sciences humaines et sociales, des sciences et des arts. L’origine excite souvent l’imagination car on croit y voir la source de toute explication, de toute histoire. Des récits de fondation des anciens aux théories actuelles des origines de l’univers ou de la vie, ce thème tient également une place centrale dans la construction des grands mythes qui jalonnent l’histoire de la pensée. Il est aussi au cœur des débats contemporains sur les processus complexes de la construction des identités individuelles et collectives, auxquels on substitue trop souvent une vision simpliste de l’origine comme état de fait.

Le programme en suivant ce lien.



 Une exposition sur les Kolams vus par la photographe et anthropologue Claudia Silva est organisée à la bibliothèque des sciences de l'ENS. 

Un kolam est un motif d'inspiration géométrique tracé à même le sol, avec de la poudre de riz et des poudres de couleur, à l'entrée des maisons et commerces en guise de bienvenue et pour porter chance.

De nature éphémère, les kolams sont dessinés à main levée en laissant la poudre s'écouler. Ils sont déposés chaque matin devant l'entrée des maisons du sud de l'Inde afin d'apporter la prospérité. Ces créations quotidiennes constituent ainsi une offrande au jour qui se lève, un rituel de sanctification et protection de la maison, un signe de bienvenue, et une invitation aux divinités. Réalisés par des femmes, les kolams sont légués exclusivement par les mères, sœurs, grands-mères à leurs petites filles. La géométrisation des formes est caractéristique du kolam ; la dextérité manuelle s’y double d’une pensée mathématique. Alchimie de l’art et de la nature par l’intelligence des formes, le Kolam mêle ainsi mystique et mathématique.

Claudia Silva est photographe, vidéaste et chercheuse indépendante. Elle a développé "Kolam : An Ephemeral Women´s Art of South India" lors de ses voyages au Tamil Nadu de 2012 à 2019. Ce travail s'inscrit dans le cadre de sa recherche audiovisuelle sur les pratiques traditionnelles dans différentes parties du monde, et leur valeur anthropologique. Son travail est centré sur la relation entre l'art, l'éducation et la science. Parmi les autres expositions de photographies Silva´s kolam figurent l'Institut des sciences mathématiques (ICMAT, Madrid), la bibliothèque scientifique de l'Université de Porto, Wolfson College (Université d'Oxford) et le Simons Center for Geometry and Physics (Stony Brook University, New York). Originaire de Bogota, Colombie, elle vit actuellement à Madrid.

L'exposition, qui sera visible jusqu'au 26 juillet 2019.

Pendant la nuit Sciences et Lettres il y aura aussi une Table ronde à ne pas manquer :

Autour de l'exposition « Kolam : an ephemeral women's art of south India »
Jean-Paul Allouche (Mathématicien), Marc Chemillier (Ethno-mathématicien), Oscar Garcia-Prada (Mathématicien) , Claudia Silva (Photographe, Anthropologue, animée par Frédéric Jaëck (Mathématicien)
Mathématiques - Table ronde - Bibliothèque de Mathématiques - 19h-21h00