Kupka au Grand Palais
Print
 
Date: 21 mars au 30 juillet 2018
 
 

La rétrospective exceptionnelle du Grand Palais, retrace le parcours de František Kupka, ses débuts marqués par le symbolisme et son évolution progressive vers l’abstraction dont il sera l’un des pionniers.
300 peintures, dessins, gravures, livres et documents redonnent vie à l'artiste et dévoilent sa personnalité engagée et singulière.

L’exposition nous entraine à la découverte de son chemin artistique et intellectuel et nous plonge dans un univers riche en couleurs, formes et mouvement.

Cette exposition est organisée par la Réunion des musées nationaux-Grand Palais en partenariat avec le Centre Pompidou, Paris, la Národní Galerie v Praze, Prague, et l’Ateneum Art Museum, Helsinki.

 

František Kupka, dit François Kupka, né à Opočno (Bohême orientale), le 23 septembre 1871 et mort à Puteaux (Hauts-de-Seine), le 24 juin 1957, est un peintre tchèque comptant parmi les pères de l'abstraction avec Vassili Kandinsky, Gino Severini, Piet Mondrian, Kasimir Malevitch, Auguste Herbin et Robert Delaunay

Frantisek Kupka 1928.jpg

La liste de ses oeuvres ci-dessous permet de se faire une idée du rapport qu'entretient l'artiste aux mathématiques.

Œuvres

Huiles sur toile, sauf indication contraire :


Avant 1910 : impressionnisme et symbolisme

    Vue de Dobruška, 1889 (88 × 190 cm), mairie de Dobruska
    Le Dernier Rêve de Heine mourant (1893), gouache (39 × 45 cm), Narodni Galerie (Galerie nationale), Prague
    Danse macabre (1896), encre et crayon de couleur, 13 × 20,5 cm), collection particulière, Paris
    Nu allongé, Gabrielle, 1898 (24 × 41 cm), Narodni Galerie, Prague
    L'Argent, 1899 81 × 81 cm), Narodni Galerie, Prague.
    L'Idole noire (1900), aquatinte (44,8 × 38,2 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Le Miroir I (1900), encre et aquarelle (25 × 33 cm), collection particulière, Paris
    Les Nénuphars (1900), gravure sur cuivre en couleur (34,5 × 34,5 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Ronde de femmes. Sirènes (vers 1900-1905)
    Epona ballade (1901), huile sur bois (83,5 × 126,5 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Les Cavaliers (1901-1902), encre de Chine (40,5 × 54 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    L'Argent, couverture de L'Assiette au beurre, 11 janvier 1902, collection particulière, Paris
    La Vague (1902), aquarelle et gouache sur papier (41 × 50 cm), Narodni Galerie, Prague
    Les Joies (1902)
    La Voix du silence, 1903 (58,5 × 69 cm), collection Narodni, Prague
    Deux danseuses (38 × 46,5 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Portrait de Madame Kupka, 1905 (63 × 63 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    La Gamme jaune, 1907 (79 × 79 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Femme cueillant des fleurs, 1908 (48 × 49,5 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Grand Nu, pastel (48 × 60 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Le Rêve (1909).
    Les Touches de piano, 1909 (79 × 72 cm), collection Narodni, Prague

Après 1910 : abstraction

    Ordonnance sur verticale, 1910 (58 × 72 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Plans par couleurs, grand nu, 1910 (150 × 182 cm), Solomon R. Guggenheim Museum, New York
    Portrait de famille, 1910 (103 × 112 cm), collection Narodni, Prague
    L'Archaïque, 1910 (110 × 90 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Nocturne, 1910 (66 × 66 cm), galerie Louis Carré, Paris
    La Primitive, 1910-1911 (100 × 72,5 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Autour d'un point, 1911 (194,5 × 200 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Madame Kupka parmi les verticales, 1911 (133 × 84 cm), Museum of Modern Art, New York
    Disques de Newton, 1911-1912 (49,5 × 65 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Localisation de mobiles géométriques (1911), pastel (32 × 31,5 cm), galerie Louis Carré, Paris
    Traits noirs enroulés, 1911-1912 (66 × 66 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Ordonnances sur verticales, 1911-1912 (58 × 72 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Amorpha, fugue en deux couleurs, 1912 (210 × 200 cm), Narodni Galerie, Prague
    Printemps cosmique, 1911-1920 (115 × 125 cm), Narodni Galerie, Prague
    Plans par couleurs, 1911 (109 × 99 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    La Cathédrale (1912), musée Kampa, Prague
    Sons des cloches (1912), eau-forte (43,5 × 30 cm), collection Karl Flinker, Paris
    Compliment, 1912 (111 × 108 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Plans verticaux, 1912 (150 × 94 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Fugue en deux couleurs 
    Plans verticaux, 1912-1913 (104 × 68 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Ondes (1912-1913), pastel (30 × 31 cm), collection Karl Flinker, Paris
    La Cathédrale, 1913-1914 (180 × 150 cm), galerie Louis Carré, Paris
    Déroulement gris et or, 1919 (60 × 81 cm), galerie Louis Carré, Paris
    Conte de pistils et d'étamines, 1920 (85 × 73 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Architecture philosophique, 1913-1923 (143 × 112 cm), galerie Louis Carré, Paris
    Plans verticaux et diagonaux, 1913-1923 (185 × 85 cm), Narodni Galerie, Prague
    Ligne blanche insistante, 1913-1923 (65,5 × 79 cm), Narodni Galerie, Prague
    Le Bleu, 1913-1924 (73 × 60 cm), Narodni Galerie, Prague
    Violet et jaune, réminiscence, 1921-1924 (65 × 72 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Idole, 1923 (90 × 65 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Ovale noir, 1925 (50 × 80 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Machinisme, 1925 (65 × 65 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Traits, plans, espace III, 1913-1926 (180 × 128 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Synthèse, 1927-1929 (180 × 125 cm), collection Narodni, Prague
    Autour d'un point, 1911-1930 (194 × 200 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Peinture abstraite, 1930-1932 (125 × 85 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Trois bleus et trois rouges, 1913-1934 (64 × 64 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Circulaires et rectilignes (1937), huile sur contreplaqué (102 × 102 cm), collection Narodni, Prague
    Série CVI, 1935-1946 (70 × 70 cm), collection Narodni, Prague
    Série Contrastes XI, 1947 (72 × 60 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Évènement intime, 1951-1952 (73 × 61 cm), Musée national d'Art moderne, Paris
    Deux bleus, 1956