Nouveautés
Le prix Abel 2018 a été décerné à Robert P. Langlands. C’est un prix qui avait été prévu pour la commémoration des 100 ans de la naissance du mathématicien norvégien Niels Henrik Abel (1802-1829). L’idée était portée en particulier par Sophus Lie, un autre grand mathématicien norvégien (1842-1899) qui mourut trop tôt pour faire aboutir le projet pourtant soutenu par de nombreux mathématiciens de l’époque. Il faudra attendre 100 ans de plus pour que le prix Abel voie finalement le jour. Il est décerné depuis 2003 par l’Académie norvégienne des sciences et des lettres, fondée...
Il s’agit ici d’un livre dont le sujet est un ensemble de gravures de Lorenz Stöer, qui a vécu approximativement entre 1537 et 1621 et qui était un graveur bavarois.
Mettre en perspective Chronique pour la matinale du 14 mars 2018 Votre navigateur semble ne pas comprendre comment lire ce fichier audio m4a. Vous pouvez le télécharger pour l'écouter en dehors du navigateur...   Raphaël Alexandre, normalien-étudiant (2015 S) à l’École Normale Supérieure, fait des entretiens radiophoniques que l'on peut retrouver sur son site web en suivant ce lien. Chère auditrice, cher auditeur. Cette semaine, nous retournons dans notre thématique « Mathématiques et Arts ». Cette thématique a pour but de travailler la question des relations entre les mathématiques et les arts, en prenant le parti de s’intéresser...
Sur une feuille de papier, vous griffonnez quelques points, vous les reliez par des traits… et c'est parti ! Tâtonnements, essais, erreurs, succès partiels, conjectures… tout y est. Les mathématiques, la théorie des graphes en particulier, viennent s'inviter à la fête.
Des points, des traits : en avant pour la fête des maths ! Par Roger Mansuy Cet article a reçu le prix Tangente du meilleur article 2017. Vous pouvez suivre l'auteur sur Twitter (@roger_mansuy) !   Difficile de savoir quand les maths vont vous prendre. Tout peut commencer très simplement, par exemple à la suite d’un long appel téléphonique à une administration peu disponible. Inconsciemment, vous attrapez un stylo pendant les diffusions en boucle d’un air de Vivaldi et vous commencez à griffonner un dessin. Vous pourriez par exemple obtenir le dessin ci-contre.   Sur votre bloc-notes...
Qu’un homme trace une ligne et cette ligne devient labyrinthe…
Fragments de mathématiques existentielles par Laurent Derobert Laurent Derobert (né en 1974, vit et travaille à Paris et Avignon) a conçu et développe les mathématiques existentielles. Docteur en sciences économiques et chercheur (CNRS-GREQAM et Université d’Avignon), il interroge notre rapport au monde sous forme algébrique et produit des équations tels des poèmes rigoureux et sensibles. Son propos est de reconquérir, à l’aide de l’outil mathématique, des champs inexplorés de la conscience et des rapports humains. Ce qui échappe, ce qui se dérobe, trouve, le temps d’une formule, une densité méditative. « Force d...
Récréation à méditer, avec Etienne Klein. Entretiens à la croisée des sciences de Raphaël Alexandre (Samedi 24 février 2018 à 16h) Les philosophes sont rarement scientifiques, les scientifiques rarement philosophes. Pourtant, une question devient récurrente, une sorte de planète dans le système savant. Peut-on penser la philosophie et les sciences ?
Récréation à méditer, avec Etienne Klein Entretiens à la croisée des sciences de Raphaël Alexandre Samedi 24 février 2018 à 16h   Votre navigateur semble ne pas comprendre comment lire ce fichier mp3. Vous pouvez le télécharger pour l'écouter en dehors du navigateur...   Raphaël Alexandre, normalien-étudiant (2015 S) à l’École Normale Supérieure, fait des entretiens radiophoniques que l'on peut retrouver sur son site web en suivant ce lien. Un constat s’impose à nous. La philosophie naturelle a laissé place à la démarcation croissante des domaines de la pensée rationnelle...
Pourquoi reconnaissons-nous l’ouverture de Don Giovanni de Mozart lorsque nous l’entendons ? Et de quoi cette musique est-elle le nom ? Cette dernière question, c’est celle de la nature des œuvres musicales, en d’autres termes de leur ontologie.
Art platonicien, mathématique ? Chronique pour la matinale du 21 février 2018   Votre navigateur semble ne pas comprendre comment lire ce fichier mp3. Vous pouvez le télécharger pour l'écouter en dehors du navigateur...     Raphaël Alexandre, normalien-étudiant (2015 S) à l’École Normale Supérieure, fait des entretiens radiophoniques que l'on peut retrouver sur son site web en suivant ce lien. Chère auditrice, cher auditeur. Cette semaine, je souhaite continuer ma petite série de chroniques sur les mathématiques et l’art. Mon but, à long terme, c’est de proposer une série de petites réflexions permettant...
Qu'il s'agisse de missions d'observation de la Terre, de ses océans, de son champ magnétique ou de télécommunications, l'utilisation de satellites en orbite autour de notre planète est devenue banale. Certains de ces engins spatiaux tirent parti de l'énergie solaire pour modifier leur trajectoire à l'aide d'une propulsion de très faible intensité. Le transfert de l'orbite de lancement vers l'orbite finale peut alors prendre plusieurs mois, et il convient d'optimiser la durée du transfert ou l'énergie consommée, entre autres critères.
Un ellipsoïde peut en cacher un autre Brève1 rédigée par Jean-Baptiste Caillau (Univ. Bourgogne). Qu'il s'agisse de missions d'observation de la Terre, de ses océans, de son champ magnétique ou de télécommunications, l'utilisation de satellites en orbite autour de notre planète est devenue banale. Certains de ces engins spatiaux tirent parti de l'énergie solaire pour modifier leur trajectoire à l'aide d'une propulsion de très faible intensité. Le transfert de l'orbite de lancement vers l'orbite finale peut alors prendre plusieurs mois, et il convient d'optimiser la durée du transfert ou l'énergie consommée, entre autres...
Développées au Japon sous l’ère Edo (1600-1868), les mathématiques ont évolué à l’époque Meiji (1868-1912) en s’adaptant aux concepts étrangers.
Les mathématiques japonaises Entretien avec Marion Cousin, docteure en histoire des sciences. Propos recueillis par Pierre Crépel Initialement publié dans La Revue du projet n°43, janvier 2015. On peut retrouver La Revue du Projet et Cause Commune qui lui succède en suivant les liens.    Développées au Japon sous l’ère Edo (1600-1868), les mathématiques ont évolué à l’époque Meiji (1868-1912) en s’adaptant aux concepts étrangers.   On dit que le Japon était fermé sur lui-même pendant l...
Jean-Michel Blanquer a confié une mission sur les mathématiques à une équipe menée par Cédric Villani, député de l'Essonne, et Charles Torossian, inspecteur général de l'éducation nationale. Le rapport sur l'enseignement des mathématiques en France a été remis au ministre de l'Éducation nationale le lundi 12 février 2018. La mission était chargée d'établir un bilan des forces et des faiblesses actuelles, de préciser les points de blocage et les leviers potentiels avant de formuler des propositions concrètes en s'inspirant des pratiques les plus concluantes et à la lumière des études internationales.
Euclide a prouvé dans les Éléments que l'ensemble $\mathcal{P}$ des nombres premiers est de cardinal infini. Il s'agit de l'un des résultats les plus connus sur les nombres premiers, dont de nombreux mystères restent à élucider. On peut en particulier se poser la question plus précise suivante : étant donné deux entiers $a$ et $b$, combien de nombres premiers la progression arithmétique : \[ \left\{an+b\right\}_{n\in{\mathbb N}} = \left\{b,a+b,2a+b,\ldots\right\} \] contient-elle ?
Le théorème de la progression arithmétique Auteure1 : Camille Lanuel, Étudiante en Master 1 de Mathématiques Fondamentales Université Paris-Sud, Orsay Éditeur : David Pouvreau Remarque : pour un meilleur affichage des formules voir les conseils à la fin du document. Le texte de l'auteure est aussi disponible en PDF en suivant ce lien. \[\newcommand{\C}{{\mathbb C}}  \newcommand{\R}{{\mathbb R}}  \] Table des matières Introduction Séries de Fourier sur des groupes abéliens finis Analyse de Fourier sur $\mathbb{Z}(n)$   Analyse de Fourier sur des groupes abéliens finis Le groupe $\mathbb{Z}^*(a...
Syndiquer le contenu