Parutions

La naissance d’une vie parlementaire en Italie à l’issue du « printemps des peuples » de 1848 a permis à de nouvelles catégories sociales de s’impliquer dans la politique. Les universitaires, et en particulier les mathématiciens, sont nombreux à profiter de cet appel d’air.

En 2018 ont lieu des commémorations nationales pour les 250 ans de la naissance de Fourier. Dans ce cadre, Hervé Pajot (Institut Fourier) est à l’initiative d’une BD sur Fourier et son oeuvre.

« La grande mortalité de jeunes mathématiciens pendant la Première Guerre mondiale a-t-elle eu un impact négatif sur le développement de la discipline en France ?

Trop jeunes pour avoir combattu, les mathématiciens qui ont fondé le célèbre collectif « Bourbaki » dans les années 1930 le pensaient, et ils sont en grande partie responsables de la popularité de cette opinion.

C’est en voulant tester sa pertinence historique que ce livre a cherché à mieux connaître la vie, l’œuvre et la mort des normaliens mathématiciens tués pendant la guerre, ainsi que la manière dont a été construite, puis entretenue leur mémoire.

Tout en s’appuyant sur une très riche variété de sources, il esquisse une réflexion originale sur l’émergence d’une pensée de l’élitisme républicain en partie basée sur les mathématiques. »

Quels rôles joue l’expérience dans les investigations et dans les pratiques mathématiques ? Quel rapport au « réel », voire au sensible, se trouve ainsi construit ?

L'enseignement des mathématiques s'est parfois appauvri, et limité à quelques apprentissages techniques, en laissant de côté ce qui conduit à une compréhension réelle et à une plus grande autonomie intellectuelle.

L'émergence des Lumières a marqué la fin des systèmes de pensée figés et de portée limitée. Une ère nouvelle s'est ouverte dans l'histoire humaine, où la capacité à produire à un rythme soutenu des connaissances nouvelles, ayant une portée de plus en plus grande, sest développée comme jamais auparavant. Beaucoup se demandent combien de temps cela peut durer. Existe-t-il une limite intrinsèque à la production de connaissances ? Ou s'agit-il d'un commencement de l'infini ?

Énergie, CO2, climat, santé, eau, agriculture, azote, ondes électromagnétiques… et aussi, ce qui n’est pas sans rapport, les inégalités sociales, Trump, la vérité, la certitude, tels sont les thèmes des brèves chroniques que Jacques Treiner a rassemblées ici.