Livres

Mathématicienne, l'abeille qui construit ses cellules en hexagone parfait? Mathématicienne, la fourmi qui,  après avoir longuement zigzagué à la recherche de nourriture, revient sans hésiter droit vers son nid dès qu'elle l'a trouvée? Mathématicienne, la chauve-souris qui repère la position, la direction et  la vitesse de sa proie grâce à un sonar Doppler perfectionné? Mathématicienne, la sterne arctique capable de retrouver son aire de nidification littéralement aux antipodes? Mathématicienne la plante qui espace ses feuilles le long d'une branche de telle sorte que chacune reçoive le maximum de lumière?

Depuis plus de dix ans, La main à la pâte contribue activement à une rénovation de l’enseignement des sciences en France et dans une trentaine de pays. Dans cet esprit, Le Pommier a, en 2004, publié L’Europe des découvertes, destiné aux enseignants de cycle 3 et début collège. L'originalité de l'ouvrage était de permettre une utilisation constructive de l’histoire des sciences et des techniques pour conduire des activités expérimentales en classe....

Pourquoi la Lune nous montre-t-elle toujours la même face ? Pourquoi se laisse-t-elle voir en plein jour ? Pourquoi y a-t-il des saisons, des mirages ou des aurores boréales ? Qu’est-ce qu’une grande marée d’équinoxe ?

Certains nombres ont acquis un prestige particulier, en raison de leurs propriétés mathématiques, de leurs multiples applications et aussi de la « part de rêve » qu’ils nous donnent au travers de ce qui constitue parfois une véritable mythologie...

Les mathématiques discrètes sont la partie des mathématiques qui s’intéresse à des objets «énumérables » comme une succession de nombres entiers, un réseau routier fait de carrefours reliés par des routes, le codage et l’interprétation de données mises sous la forme d’une suite de 0 et de 1, etc. Encore balbutiantes au début du XXe siècle, les mathématiques discrètes ont, depuis, pris leur essor, notamment sous l’impulsion de l’informatique...

Une invitation à la didactique des mathématiques, à l'intention des enseignants, des formateurs, des chercheurs et de tous ceux qui sont curieux des phénomènes d'apprentissage et d'enseignement des mathématiques. Une synthèse claire et pragmatique de résultats scientifiques en didactique des mathématiques, illustrée par des exemples nombreux et variés, traités en profondeur, avec le souci d'articuler tous les niveaux d'apprentissage...

Le Mathématicien et ses Esclaves s'adresse à tout ceux qui aime les mathématiques, les étudie, à l'école secondaire comme dans l'enseignement supérieur, les enseigne ou apprend à les enseigner. L'élève y découvrira une mise en perspective des mathématiques que les contingences de l'apprentissage l'empêchent parfois de percevoir. Les enseignants y trouveront matière à illustrer leurs cours ainsi qu'à de nombreux exercices originaux...

Un livre de plus en probabilités statistique? Comprendre pour faire, puis faire pour comprendre : cet ouvrage, remis à jour en 2008, est destiné à tous les enseignants de l’enseignement secondaire et supérieur et aux étudiants de premier cycle universitaire.Comprendre pour faire : l’originalité de ce livre réside dans la première partie, où l’auteur prend le temps de développer les aspects historiques et culturels des probabilités : hasard et modèles, risques, principe de précaution, espérance et jeux, médecine, biologie, mathématiques financières…

L’idée fondamentale est d’aborder les Mathématiques de Première et Terminale S par le biais d’un élément familier et le plus souvent apprécié des jeunes. La question de l’utilité des Mathématiques formelles (dépassant le simple calcul) dans leur vie quotidienne donne souvent lieu à des débats avec les élèves. Montrer les héros de séries TV (objet d’identification par le spectateur) aux prises avec des problèmes mathématiques pratiques peut leur permettre de mieux appréhender cette utilité...

Cet ouvrage s'adresse à tous ceux qui veulent s’initier à la théorie des graphes. Conçu pour comprendre facilement les bases, il permet de débroussailler un peu le terrain avant d'aborder des notions plus complexes. Les novices, sans culture mathématique particulière, peuvent donc le lire sans crainte de se trouver perdus, en tout cas jusqu’au chapitre 4 à partir duquel quelques connaissances sur les matrices puis, plus loin, sur les probabilités et les suites sont nécessaires...