D'Alembert: Mathématicien des Lumières

Présentation  - Pour vous, qui est D'Alembert ? C'est l'Encyclopédie, mais moins que Diderot. C'est aussi un grand mathématicien du XVIIIe siècle, mais moins qu'Euler. Voilà, en ramassé, la réponse nue qui ressort d'un petit sondage auprès d'étudiants et d'un public divers cultivé mais non spécialisé. Elle n'est pas fausse. Sans Diderot, l'Encyclopédie n'aurait jamais possédé ce sel et ne serait pas allée jusqu'au bout; sans D'Alembert, elle n'aurait eu ni cette qualité scientifique, ni cet impact européen.

Tout étudiant de mathématiques a travaillé, appliqué ou entendu évoquer le théorème de D'Alembert(-Gauss) ou théorème fondamental de l'algèbre, le principe de D'Alembert en mécanique, le paradoxe de D'Alembert en hydrodynamique, le critère de D'Alembert pour les séries, l'équation de D'Alembert pour les cordes vibrantes. Or, quand Condorcet, ami et disciple de D'Alembert, a lu successivement à l'Académie les éloges d'Euler et de D'Alembert, décédés à quelques semaines d'intervalle, les observateurs ont remarqué ceci:
"On ne s'attendoit pas que Condorcet mettroit Euler si fort au dessus de d'Alembert, et le public lui en a su gré."
Mais sait-on que D'Alembert a été secrétaire de l'Académie française et non de l'Académie des sciences ? sait-on que son principal correspondant est Voltaire, plus que Lagrange ? sait-on que la moitié de son oeuvre mathématique se situe après l'Encyclopédie alors qu'on dit qu'il n'en fait plus guère ?  sait-on qu'il a écrit mille pages d'optique aujourd'hui oubliées ?
Alors ? Grand géomètre aux dires des littérateurs et bon littérateur aux dires des géomètres? Les jugements de l'Histoire sont plus que contrastés et rarement un auteur, surtout scientifique, a suscité des avis aussi tranchés et aussi opposés. L'édition en cours de ses Oeuvres Complètes permet un regard nouveau.
Plus que pour d'autres "génies de la science", ce dossier sera donc l'occasion de découvertes et d'imprévus, mais aussi de soutes, ce qui n'aurait pas déplu à ce savant des Lumières.
 

Sous la direction de Pierre Crépel (CNRS)

 

Ce dossier est composé d'une série de onze articles, à partir desquels a été réalisé le numéro 39 des Génies de la Science paru en mai 2009. Les articles seront mis en ligne progressivement, au rythme d'un article tous les deux mois environ. CultureMATH remercie la rédaction des Génies de la Science qui a généreusement accepté la diffusion de ces documents. Les lecteurs sont vivement encouragés à découvrir dès maintenant l'ensemble du dossier publié.

 

 

SOMMAIRE DU DOSSIER
 

1- La science, toujours ..., Pierre Crépel

2- Le Traité de dynamique de D'Alembert, Christophe Schmit 

3- La science des écoulements, Alexandre Guilbaud

4- À la conquête de la précession, Jean Souchay

5- D'Alembert, un mathématicien sous-estimé, Guillaume Jouve

6- Dans le dédale de l'Encyclopédie, Pierre Crépel

7- Doutes et questions sur les probabilités et l'inoculation, Pierre Crépel

Autres Ressources sur CultureMATH
 

 

Ressources externes