Against All Odds. Women’s Ways to Mathematical Research Since 1800

Parution

Against All Odds. Women’s Ways to Mathematical Research Since 1800

Publié le 26.09.20
CultureMath

UNE exploration des origines et de l'importance croissante du rôle des femmes dans la communauté mathématique.

Ce livre présente un aperçu des moyens par lesquels les femmes ont pu mener des recherches mathématiques depuis le XVIIIe siècle, malgré leur exclusion générale des sciences. Regroupés en quatre sections thématiques, les auteurs se concentrent sur des figures connues comme Sophie Germain et Grace Chisholm Young, ainsi que sur celles qui sont restées jusqu'à présent inaperçues des historiens. Parmi elles, Stanisława Nidodym, les premières étudiantes des universités de Prague au début du XXe siècle, et les premières femmes professeures de mathématiques au Danemark. En mettant en lumière les biographies individuelles, les couples dans le domaine des sciences, la situation dans certaines universités européennes et les facteurs sociologiques qui ont influencé certaines carrières du XVIIIe siècle à nos jours, les auteurs retracent l'évolution du statut des femmes mathématiciennes, qui est passé de singulier et anormal à la situation que nous connaissons aujourd'hui.

L'ouvrage offre également un aperçu des divers obstacles auxquels les femmes ont été confrontées lorsqu'elles ont tenté d'entrer dans la discipline peut-être la plus "masculine" de toutes, et de la manière dont certains d'entre ces obstacles continuent aujourd'hui à façonner la perception que les jeunes filles ont d'elles-mêmes et leurs choix de carrière. Ainsi, il sera utile aux universitaires et aux étudiants des disciplines STIM, des études de genre et de l'histoire des sciences ; aux femmes dans les sciences, les mathématiques et les institutions, et à celles qui travaillent dans l'enseignement des mathématiques.

Partager cet article

Les probabilités ont la cote !

En savoir plus
Success message!